Logo Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Le Portail du Sport - Grand-Duché de Luxembourg

Adresse web (URL) de la page imprimée : http://www.sport.public.lu/fr/sport-competition/armee/?


Retour vers la page d'origine
 

Section des sportifs d'élite de l'armée - SSEA

(version imprimable)

Allez à la fin de l'encart.
Information

Ministère des Sports
66, Rue de Trèves
B.P. 180
2011 - Luxembourg
Tél. : (+352) (+352) 247-83400
Fax : (+352) (+352) 247-83440


armee

La section de sports d'élite de l'Armée (SSEA) est destinée à accueillir des sportifs qui se sont engagés en tant que volontaire à l'Armée pour pouvoir s'adonner à plein temps au sport de haut niveau.

Conditions d'admission

Le candidat volontaire à la section de sports d'élite de l'Armée doit remplir les conditions d'admission pour les candidats soldats volontaires et les critères pour les sportifs de haut niveau arrêtés par le Comité olympique et sportif luxembourgeois, le C.O.S.L.

Admission comme soldat volontaire

Le recrutement des candidats soldats volontaires est soumis aux conditions fixées par le statut des volontaires de l'Armée. Les conditions d'admission sont les suivantes :

  • être Luxembourgeois ou avoir la nationalité d'un des Etats membres de l'Union européenne s'il a résidé au Luxembourg depuis au moins trente-six mois;

  • avoir accompli l'âge de dix-sept ans au moins et vingt-cinq au plus. Le candidat âgé de moins de dix-huit ans révolus est tenu de justifier du consentement des parents ou du tuteur légal; (*)

  • être célibataire; (*)

  • être exempt de maladies ou d'infirmités incompatibles avec le service militaire ;

  • posséder les qualités intellectuelles, morales et physiques requises pour le service militaire;

  • avoir fait preuve, avant l'admission au stage, d'une connaissance adéquate des trois langues administratives telles que définies par la loi du 24 février 1984 sur le régime des langues.

Le candidat introduira sa demande d'admission comme soldat volontaire au Ministère des Affaires étrangères, du Commerce extérieur, de la Coopération et de la Défense, Service recrutement des volontaires (6, rue de l'Ancien Athénée, L-1144 Luxembourg). Une commission décide de l'admission ou du refus du candidat au vu des résultats des tests de sélection et du dossier de l'intéressé.

Avant toute décision sur sa candidature, le candidat est convoqué par le service de recrutement de la Direction de la Défense à des tests de sélection. Le candidat qui remplit les conditions d'admission et qui aura réussi aux épreuves de sélection est admis au volontariat par le Ministre de la Défense.

(*) Sur demande de l'intéressé, le Ministre de la Défense peut déroger aux conditions d'admission relatives à l'âge maximum et à l'état civil en faveur des candidats particulièrement qualifiés.

Admission comme volontaire sportif

La fédération d'affiliation du candidat adressera une demande d'admission au Ministre des Sports,

Département Ministériel des Sports, Section des Sports d'Elite de l'Armée, B.P. 180, L-2011 LUXEMBOURG

La décision d'accepter la demande d'admission du sportif à la section est prise conjointement par le Ministre de la Défense et le Ministre des Sports, la fédération entendue et sur avis conforme du C.O.S.L.

Pour l'élaboration de son avis, le C.O.S.L. tient compte des paramètres suivants :

  • l'évolution pluriannuelle de la carrière sportive de l'athlète ;

  • la régularité des performances ;

  • la compétitivité et les résultats de l'athlète.

Le soldat sportif devient membre de la SSEA après avoir réussi son instruction de base (IB).

Recrutement

Des informations sur les soldats volontaires sont disponibles sur le site Internet de l'Armée www.armee.lu sous Recrutement&Carrières; Conditions de recrutement; Sélection, Formation; Rémunération; Carrières envisageables.

Dès son admission comme volontaire stagiaire, le candidat devra suivre et réussir une instruction de base (IB) d'une durée de 4 mois, se déroulant au Centre militaire à Diekirch. En cas d'échec, le candidat peut être autorisé à suivre une deuxième instruction de base.

A l'issue de son instruction de base, le volontaire sportif est dispensé du séjour à la caserne. Les lieux d'entraînement sont ceux normalement retenus pour les entraînements nationaux. L'encadrement technique est assuré dans la mesure du possible et sauf arrangement contraire, par l'entraîneur national engagé par la fédération.

Les programmes d'entraînement et calendriers des compétitions sont arrangés d'un commun accord entre les fédérations, le C.O.S.L. et le sportif lui-même en respectant la réglementation et les procédures militaires. Les programmes et calendriers sont à communiquer mensuellement - et ce avant le début du mois - aux Département ministériel des Sports, au C.O.S.L., à l'Etat-major de l'Armée et au Centre militaire, Bureau de la compagnie commandement et instruction.

Le premier contrat du soldat volontaire porte sur 4 ans.

Pour rester membre de la SSEA, le soldat sportif doit, après 3 années de service, solliciter une dispense pour suivre le cycle de reconversion d'une durée maximale de 12 mois, obligatoire pour les soldats volontaires. Pour rester membre à partir de la 4e année de service militaire, le soldat sportif doit solliciter un ou plusieurs rengagements successifs d'une année au moins jusqu'à concurrence d'une durée maximale de trois années. Pour être ensuite dispensé de suivre le cycle reconversion et rester membre de la SSEA pendant une 8e année de service, le soldat sportif doit solliciter une dispense de suivre le cycle de reconversion.

Remarque:

La durée maximale de service à l'Armée pour les soldats volontaires incorporés avant mai 2008 est de 15 ans. Pour les soldats volontaires incorporés à partir de septembre 2008, la durée maximale de service est fixée à 8 ans.

Consultation et procédure médicale

Suivant règlement grand-ducal, le soldat volontaire bénéficie de la gratuité médicale, médico-dentaire et pharmaceutique dans la mesure du nécessaire et suffisant pour autant que le traitement médical et médico-dentaire est assuré par le service médical de l'Armée. En contrepartie, le volontaire doit se conformer aux dispositions suivantes:

  • En cas de maladie ou d'accident, le soldat sportif doit obligatoirement contacter le Service de Santé du Centre militaire et la compagnie de commandement et d'instruction. Avant toute consultation d'un médecin civil, il doit demander l'autorisation du médecin militaire et il informera la compagnie de commandement et d'instruction.
    En-dehors des heures de service les jours ouvrables, les jours fériés et chômés et en cas d'urgence (y compris les séjours à l'étranger), le soldat sportif peut consulter un médecin ou un (médecin-) dentiste civil. Il est tenu d'informer l'officier de service du Centre militaire dès que possible (n° tél.: 00352 26809-386). Le Service de Santé du Centre militaire et la compagnie de commandement et d'instruction sont à informer au plus tard le premier jour ouvrable qui suit.
  • Cette réglementation s'applique également en cas d'hospitalisation d'urgence.
  • En cas d'incapacité de travail prescrite par un médecin civil, le soldat sportif informera le Service de Santé du Centre militaire et il devra présenter le certificat d'incapacité de travail au plus tard le 2e jour ouvrable suivant son établissement.
  • Toutefois, les frais résultant d'actes médicaux ou médico-dentaires prescrits par les médecins ou (médecins-dentistes) civils sont à charge des organisations de la sécurité sociale. Dans ce cas, la participation statutaire éventuelle est à charge du volontaire. En d'autres mots, le soldat volontaire est tenu de régler sur place les honoraires médicaux, médico-dentaires et pharmaceutiques. Par la suite il enverra la facture acquittée à l'adresse suivante:

            Caisse de maladie des fonctionnaires et employés publics, L-2091 Luxembourg

  • La caisse de maladie se chargera du remboursement de la part à charge de la caisse de maladie. La participation statutaire éventuelle est à charge du volontaire et ne donne pas lieu à un remboursement de la part d'un tiers.
  • En tout cas de figure, ce sont uniquement les médecins militaires et le médecin- dentiste de l'Armée qui peuvent autoriser un traitement médical au domicile du volontaire malade ou blessé.
  • La procédure pour le remboursement des frais médicaux des soldats sportifs est la suivante :

Les factures sont à envoyer  à la :

Caisse de Maladie des Fonctionnaires et Employés Publics (CMFEP) 

32, avenue Marie-Thérèse

L-2132 Luxembourg

Après le remboursement de la CMFEP le soldat sportif doit envoyer  le décompte au Service de Santé de l’Armée pour le remboursement du Tiers-payant. Il en est de même pour les factures médicales, kinésithérapeutiques et de la pharmacie où le soldat sportif n’a payé que le Tiers-payant.

L’Armée ne rembourse pas le frais engagés pour des traitements psychologiques

 

Activités et congés

Les activités et congés sont planifiés par les fédérations respectives et communiqués à la compagnie de commandement et d'instruction.

Comme le soldat volontaire, le soldat sportif a normalement droit à 28 jours de congé annuel de récréation et 8 jours de congé de compensation. En tout état de cause, il ne sera pas procédé à un report de congé pour l'année suivante.

Activités nécessaires dans le cadre du statut de soldat volontaire

Le soldat sportif doit se soumettre annuellement à deux tests de condition physique espacés au plus de 6 mois. La compagnie de commandement et d'instruction communiquera les dates prévues aux fédérations et aux soldats sportifs. Le soldat sportif communiquera les dates de participation à la compagnie de commandement et d'instruction.

Proposition aux différents grades

La compagnie de commandement et d'instruction est responsable d'initier les propositions aux différents grades. Les grades en vigueur sont ceux de Soldat, de Soldat de 1ère classe (au plus tôt après 6 mois de service), de Soldat-chef (au plus tôt après 12 mois de service) et de Premier soldat-chef (au plus tôt après 18 mois de service).

L'accession au grade dépend de la valeur professionnelle du soldat (y sont tenus compte les aspects tels qu'ardeur au travail, résultats au test de condition physique, esprit d'initiative et d'équipe, présentation, esprit de discipline et résistance dans le service). Ainsi un soldat volontaire qualifié n'accèdera au grade de 1ère classe qu'après 8 mois de service, alors que le soldat très qualifié y accède dès 7 mois et le soldat particulièrement qualifié après 6 mois. Le grade de soldat-chef peut s'obtenir après 12 mois (particulièrement qualifié), 14 mois (très qualifié), respectivement 16 mois (qualifié), celui de 1er soldat-chef après 18, 22, respectivement 26 mois de service.
La nomination à un grade supérieur entraîne une augmentation de la solde.

A remarquer que la procédure prévoit que le dernier test de condition physique ne date pas de plus de trois mois au jour de l'avancement au nouveau grade (avancement toujours au premier du mois).

Test de condition physique

Le soldat sportif doit se soumettre annuellement à deux tests de condition physique espacés au plus de 6 mois.

Les dates des tests de condition physique sont à demander au bureau de la compagnie de commandement et instruction (Tél. 26809-321).

Incorporations

La demande d'admission est à adresser au Ministère de la Défense au moins 3 mois avant la date d'incorporation respective.

Pour plus d'informations consultez le site internet de l'Armée www.armee.lu. ou appelez au « Infotelefon » de l'Armée : 8002 4888.

Calendrier d'orientation:

Tableau récapitulatif

Session de recrutement

Janvier

Avril

Septembre

Recueil des informations

septembre/octobre

février/mars

juin/juillet

Introduction effective de la demande

début octobre

début février

début juin

Tests de sélection

octobre-décembre

février-mai

juin-août

Début de l'instruction de base (IB)

janvier

avril

septembre

Fin IB

avril

août

décembre

La mise à terme de l'appartenance d'un volontaire sportif à la SSEA

L'article 9 du Règlement grand-ducal du 28 août 1997 concernant la section de sports d'élite de l'armée stipule ce qui suit:

« Lorsque les activités sportives et les résultats du volontaire-sportif ne justifient pas l'appartenance à la section, il peut être mis fin à l'engagement volontaire, la fédération et le C.O.S.L. entendus en leur avis ».

Il y a lieu de faire une distinction entre les 3 cas de figure susceptibles de se présenter:

  • Soldat sportif membre la SSEA sans être membre d'un des cadres du C.O.S.L.

Le volontaire sportif qui, au moment de son admission à la SSEA, n'est pas membre d'un des cadres du C.O.S.L. (cadre promotion ou cadre élite), doit être admis à un de ces cadres endéans les deux années qui suivent son admission à la section. Si tel n'est pas le cas, son appartenance à la section prend fin à une date à fixer d'un commun accord entre les parties concernées.

  • Soldat sportif membre la SSEA pratiquant un sport collectif

Si le sportif pratiquant un sport collectif n'a pas contracté un contrat professionnel dans un club sportif à l'étranger après deux années d'appartenance à la SSEA, son appartenance à la SSEA prend fin à une date à fixer d'un commun accord entre les parties concernées.

L'évaluation se fait à la fin de la saison du sport respectif.

  • Soldat sportif dont l'appartenance à un des cadres C.O.S.L. prend fin

Le volontaire sportif dont l'appartenance à un des cadres promotion ou élite du C.O.S.L. prend fin peut, sur sa demande, être autorisé à rester membre de la SSEA jusqu'à la prochaine révision des cadre du C.O.S.L.

La décision définitive de maintien de l'intéressé à la section est prise conjointement par le ministre de la Défense et le ministre des Sports, la fédération et le C.O.S.L. entendus en leurs avis.

Si lors de la prochaine révision des cadres l'intéressé n'est pas admis ou réadmis à un des cadres du C.O.S.L., son appartenance à la section prend fin à une date à fixer d'un commun accord par les parties concernées.

Le soldat sportif peut, à tout moment, pour des motifs personnels, introduire une demande de mettre fin à son appartenance à la SSEA (à communiquer obligatoirement par le biais de la fédération).


Recueil des informations

Bien qu'il soit indispensable que le sportif intéressé introduise les demandes auprès des instances respectives comme décrit ci-dessus, il lui est loisible de prendre – pour son information personnelle – des contacts préalables avec les différents interlocuteurs afin de s'enquérir des critères à remplir.

Critères sportifs - Comité olympique
Bureaux: Maison des Sports, 3, route d'Arlon, L-8009 Strassen

  • M. Heinz THEWS
    tél. : (+352) 48 80 48-205; fax : (+352) 48 80 74
    e-mail : hthews@cosl.lu

Procédures administratives

 

Informations Armée

Etat-Major de l'Armée

Bureaux: Etat-Major de l'Armée, 38-44, rue Goethe, L-1637 Luxembourg

Adresse postale: B.P. 1873, L-1018 Luxembourg

  • Colonel Alain DUSCHENE - Etat-major de l'Armée
    tél. : (+352) 26848-205; mobile: 621 137 401; fax: (+352)26845-606
    e-mail : alain.duschene@armee.etat.lu

Recrutement

  • Mme Nadja LUNKWIG, Ministère de la Défense, recrutement-sélection des soldats volontaires
  • tél. : (+352) 247-82811

Centre militaire

Bureaux: Caserne Grand-Duc Jean, L-9330 Diekirch

Adresse postale: B.P. 166, L-9202 Diekirch

  • Compagnie Commandement et Instruction (Cie CI)
    Adjudant de Compagnie: tél. : (+352) 26 809 321; fax: (+352)26 809 328
    e-mail : cieci@cm.etat.lu

Pour rester dans les délais, il est recommandé d'entamer la procédure (prise d'informations etc.) en temps utile.




Dernière mise à jour de cette page le : 22-09-2014  
Retour vers la page d'origine